Les quatre clés de l’intelligence collective
Le 04/05/2018 | écrit par Laboratoire du Collectif
contenu sous licence Creative Commons CC by NC ND

Les quatre clés de l’intelligence collective

Extrait du mooc "Accompagner les transitions éducatives"

Chloé Grabli

Consultante en développement des organisations , experte en intelligence collective




La définition que je vous propose aujourd’hui de l’intelligence collective est la suivante : c’est la

capacité d’un groupe ou d’un collectif à élaborer c’est-à-dire à penser ensemble et également à agir

grâce à la qualité du lien qu’ils entretiennent entre eux. En réalité l’intelligence collective, c’est

quelque chose qui s’apprend par de la lecture, de la théorie, mais également par de la méthode, de la

pratique et beaucoup de compagnonnage en faisant avec et en théorisant son expérience au fur et à

mesure du chemin.


Voici quatre clés qui permettent de stimuler l’intelligence collective :


- La première clé qui permet de stimuler une conversation puissante, c’est d’avoir un temps

de parole équitablement partagé entre toutes les personnes du groupe . On attribue une

capsule de temps égale à chacun des membres. Cela crée deux choses : permettre à chacun

de se sentir très apaisé parce qu’on sait que l’on a notre temps de parole. Les introvertis

peuvent préparer ce qu’ils ont à dire et être prêts au moment où c’est leur tour. Et les

extravertis se rendent compte de l’impact qu’ils peuvent parfois avoir sur le groupe quand

ils prennent trop d’espace. Essentiellement, cela permet d’écouter vraiment les points de

vues de tout le monde sur un sujet et d’avoir une vision assez globale. Alors que si on laisse

faire la tendance naturelle, certaines personnes vont monopoliser la parole. Le problème en

monopolisant la parole c’est qu’il ne s’agit plus d’une discussion et qu’il y a plus de maillage

qui se crée. C’est une règle très simple qu’il faut poser au départ. Vous pouvez utiliser des

sabliers et des chronomètres, ça marche très bien !


- La deuxième clé de la puissance collective : la qualité de présence . Pour avoir un temps de

conversation dense et profond, on va chercher à avoir notre tête, nos émotions et notre

corps au même endroit. Ça veut dire tout simplement que si sa pensée part ailleurs :

o soit on décide de sortir parce qu’on a une urgence ou autre chose à faire. A ce

moment-là, on ne pollue pas le groupe parce qu’on n’est pas disponible à ce qu’il se

passe.

o soit on se dit « je reviens dans ce groupe de façon un peu plus consciente ».

Si tout le monde est complètement présent ici et maintenant, pour le sujet, pour les autres et

pour le groupe cela permet d’être beaucoup moins longtemps ensemble et d’être plus

efficaces.

- La troisième clé c’est de parler avec intention : parler du sujet, que du sujet et pas
d’autres choses . C’est de nouveau une tendance naturelle de parler d’autres choses parce
que l’on a des associations d’idées qui se font rapidement.

Parler avec intention, c’est
autoriser tout sujet ou prise de parole qui est en lien avec le sujet. On se concentre sur ce
que l’on a à faire ensemble aujourd’hui.

- La dernière clé facilite les trois premières clés. C’est ce que l’on appelle l’ écoute curieuse .
Otto Scharmer du MIT parle de 4 niveaux d’écoute. On peut écouter :

o soit pour reconfirmer ce que l’on sait déjà
o soit de façon scientifique, factuelle
o soit de façon empathique en se demandant pourquoi la personne dit ce qu’elle dit,
o soit de façon générative, ce qui va créer du nouveau.

Ecouter de façon curieuse, c’est écouter comme si les gens qui allaient parler aujourd’hui
aller changer votre vie, changer le cours de votre histoire ou de ce sujet. Cette écoute permet
d’avoir une qualité d’expression des autres beaucoup plus forte. On peut aboutir à des sujets
beaucoup plus intéressants, innovants que si on écoutait sans écouter. Il faut connaître
l’expérience d’être vraiment écouté.e par 10 personnes ….cela n’arrive pas si souvent !


Pourquoi se contraindre à des règles un peu drastiques et nouvelles ? C’est parce qu’en réalité
cela apporte trois bénéfices :

● Le premier bénéfice est de s’assurer que la solution trouvée, la conclusion de la
conversation est complètement adaptée au groupe . C’est de faire confiance à un collectif
pour trouver la meilleure solution pour le groupe ici et maintenant et non pas la meilleure
solution dans l’absolu.

● Le deuxième bénéfice est d’avoir des résultats plus durables , si l’on implique toutes les
personnes concernées par un sujet dans la conversation. Les travaux de Kurt Lewin en
parlent très bien. Cela permet une appropriation dès le moment où l’on prend une décision.
Le résultat de ce qu’on aura pensé et décidé ensemble sera beaucoup plus durable et ne
necessitera pas d’appropriation ex post puisque l’appropriation est consubstantielle au
processus de co-construction.

● Le troisième bénéfice (qui est en fait un bénéfice secondaire et non pas le bénéfice
recherché) est d’avoir une qualité de lien . Une fois que l’on a travaillé avec un groupe en
intelligence collective avec une vraie écoute, une qualité de présence, qu’on a été très fiers
des résultats trouvés ensemble et qu’on a vu qu’ils étaient durables alors le lien et la
confiance sont complètement établis. C’est vraiment le cadeau de l’intelligence collective !
Cependant, ce n’est pas cela qu’on vise en premier : on ne met pas des processus
d’intelligence collective pour garantir le lien. On les met en place pour obtenir un résultat
durable et de qualité et en conséquence seulement, on récolte une qualité de lien.

Bonifications

Une “bonification” est un commentaire qui vient gratifier ou améliorer le contenu de ce qui est proposé. Il se formule donc en pistes d’améliorations, et non en critiques.
Ex: “Sauf que l’on oublie de parler de telle notion, dans cet article” (critique) “Une piste intéressante serait d’explorer telle notion, également” (bonification)
Nous nous réservons le droit de modération pour toute bonification qui n’observerait pas ces règles


Veuillez vous connecter pour ajouter une bonification.

Article de fond


CATEGORIES
Animation / Facilitation
Décider / Collaborer
Autre étape
Emergence
Autre Rouage

un problème à signaler ?