Le Co-developpement, un co-apprentissage entre Pairs
Le 08/06/2019 | écrit par Laboratoire du Collectif
contenu sous licence Creative Commons CC by
 

Le Co-Developpement 
est une approche issue du travail de deux canadiens : Adrien Payette et Claude Champagne.

Il s’agit d’un procédé puissant, mais de difficulté moyenne, car il demande une certaine maitrise des principes de l’Intelligence Collective, et un peu de pratique, pour pouvoir l’animer (car ce n’est pas un processus autogéré)
Si l’on est plutôt débutant dans la pratique, il vaudra mieux privilégier un Focus Group, ou un Cercle de Coaching

 

Le principe est une synergie entre pairs : apprendre ensemble, sur l’expérience et les retours d’expérience, en privilégiant le Concret au Savoir, dans un espace sécurisé, méta et de soutien.
La situation peut être un problème, un point de blocage, comme un projet.



 

Le processus comporte:

Ø  Des rôles :
Le Client : est la personne qui sera au centre de l’attention et autour duquel le groupe va œuvrer.
Il peut y avoir un seul client pas séance, ou, tour à tour, autant de clients que de participants
Les consultants : Il s’agit de tous les autres participants, à l’exception du facilitateur. Chacun est légitime dans ce rôle, même s’il n’est pas directement familier de la problématique : le processus est pensé dans ce sens-là aussi

Le Facilitateur : va accompagner et sécuriser le groupe dans les différentes phases, pour faciliter l’émergence à partir de la problématique.
Mais c’est surtout à lui que revient la tâche de choisir le couple client / situation.

Ø  Des règles de base, pour un cadre sécurisant :
Authenticité, Bienveillance et Confidentialité : le facilitateur va demander l’engagement des participants sur ces 3 règles.

 

Ø  Un processus bien défini :

 

PROCÉDÉ :

·       Réunir un petit groupe de 4 à 6 personnes, sur une problématique donnée

·       15 à 20 minutes, Explication du processus et exposé des problématiques :
Les participants proposent un exemple concret de leur vécu, dans lequel ils sont personnellement impliqués
Cette annonce doit être synthétique et brève, si elle est choisie, elle sera ensuite développée. Il s’agit d’un temps d’Ecoute Active, elle n’est pas commentée par les autres participants : l’objectif est de se faire une idée du panel de problématiques en présence, surtout pas d’entamer la synergie

·       Le Facilitateur choisit le couple Client / situation. Il peut s’appuyer sur les préférences du groupe, mais c’est à lui que revient la décision finale.
Il peut arriver qu’il ne suive pas l’avis du groupe, pour des raisons de fécondité de séance (cas non-incarné, qui implique plusieurs personnes présentes, etc)

·       5 à 7 minutes, Exposé de situation :
Le Client expose sa situation : les contours de sa problématique / préoccupation / projet, et sur ses attentes pour la séance. Il peut présenter sa situation de la façon qu’il souhaite.
Les Consultants pratiquent l’écoute profonde et empathique, tout en restant à l’écoute de leurs propres ressentis et intuitions qui seront utiles pour les phases suivantes.
Ils peuvent prendre des notes, afin de ne pas perdre cette matière, mais n’interviennent pas. Pas même pour faire répéter.
Le Facilitateur veille à ce qu’il n’y ait pas la moindre interruption durant l’exposé, et au respect du temps imparti. Il encourage enfin le client à formuler sa problématique en une phrase simple et courte, dans laquelle il est présent / nommé.
Par exemple en lui demandant « si ta situation était à la une des journaux ? » ou « si tu avais un cri du cœur lié à ta situation ? »
*

 

·       30 à 45 minutes, Questionnement de clarification :  
Les Consultants vont poser des questions de clarification, visant à la fois à comprendre et s’imprégner du cadre de référence du Client.
Il s’agit d’un questionnement sincère (éclairant, curieux) et non implicite (suggestions masquées)
Le but de cette phase est d’explorer aussi largement que possible le périmètre de la situation, en restant centré sur le client.

Le Client apporte, dans une limite qui lui est propre et en toute souveraineté, des réponses authentiques et argumentées. Ses réponses tendent à clarifier sa demande et laisser émerger l’implicite de sa situation.
Le Facilitateur veille au partage de la parole, rappelle la co-résponsabilité, et est attentif au respect de la souveraineté des personnes présentes.
Il veille à la qualité des questionnements et invite à la divergence, pour explorer un large périmètre.
Il peut également solliciter le Client pour vérifier que le questionnement est aidant : « penses-tu qu’il y aurait d’autres zones à explorer ? »
* par exemple.
Il veille également à ce que les questionnements ne dérivent pas vers un axe de développement personnel, ou thérapeutique, en rappelant à la situation présente.


·       5 à 20 minutes, La Contractualisation :  
Le client va formuler sa demande au groupe : ce qu’il souhaite, avec quoi il veut repartir. Elle peut avoir bougé ou s’être précisée avec les étapes précédentes.
Les Consultants doivent sortir de leur propre perception de la situation ; construite dans les phases précédentes, pour bien comprendre la demande du client. Et signifier leur accord pour l’accompagner dans cette demande précise.
Le facilitateur veille à ce que chacun soit en phase avec la demande : qu’elle soit claire pour le client, bien comprise et acceptée par les Consultants.
Puis écrire ou faire écrire cette demande par le Client.


·       30 à 45 minutes, La Consultation :  
Les consultants vont à présent pouvoir répondre librement à la demande du Client.
L’idée est d’apporter au Client des outils pour prendre de la hauteur sur sa situation, ou pour passer à l’action, à partir de leur focale : impressions, réactions, parallèles, compréhension, références…
Tout en restant centrés sur la situation du Client.

Le Client : prend en note les différents apports, dans l’accueil, sans censure. Il pourra opérer des choix dans la prochaine phase.
Il ne peut rebondir ou faire des apports durant cette phase, mais il peut demander des clarifications.

Le facilitateur veille à la diversité des apports / pistes d’action et de réflexion proposées, en challengeant, au besoin, les Consultants avec un apport en forme de pas de côté, ou en décrétant un temps de créativité par exemple (les idées les plus folles, etc)*

Il veille à la sincérité des apports : centrés sur le besoin du client, plutôt que sa propre mise en valeur, et dans le but d’éclairer plutôt que d’influencer.
Il veille à la qualité des échanges (distribution de parole, une idée à la fois…), et à ce que le Client ait le temps de noter.
Il veille également à ce que le contrat reste au centre des échanges.


·       15 minutes, La Synthèse du Client :  
Le Client s’isole pour relire ses notes et, en expert de sa situation, sélectionner ses pistes d’action
Les Consultants se préparent à l’étape suivante : se centrer et noter ce qu’ils retiendront de cette séance (ce qu’ils ont appris, vécu, ce qu’ils souhaitent exprimer au groupe ou à un participant…).
Puis ils écouteront les choix du Client, sans intervention.

Le Facilitateur rend possible la « bulle » dans laquelle se retire le client (physique ou non), et à ce que cet espace-temps reste silencieux.
Puis il s’assurera que les choix du Client comportent bien des pistes d’action concrètes.


·       15 à 30 minutes, Apprentissages et Intégration :  
Le Client commence généralement cette séquence. Il s’exprime sur son vécu de l’expérience.
Les consultants s’expriment ensuite un à un.
Le Facilitateur veille au cadre de bienveillance, et à l’équilibre de parole.
Il lui appartient de clore la séance, en invitant éventuellement le Client à débuter la prochaine séance avec un partage de ses évolutions sur la problématique dans l’intervalle.


  

* « Le co-developpement Professionnel » Ed. Yves Michel

Bonifications

Une “bonification” est un commentaire qui vient gratifier ou améliorer le contenu de ce qui est proposé. Il se formule donc en pistes d’améliorations, et non en critiques.
Ex: “Sauf que l’on oublie de parler de telle notion, dans cet article” (critique) “Une piste intéressante serait d’explorer telle notion, également” (bonification)
Nous nous réservons le droit de modération pour toute bonification qui n’observerait pas ces règles


Veuillez vous connecter pour ajouter une bonification.

Fiche ressource


CATEGORIES
Emergence / Synergie
Rouages / Méthodes
Décider / Collaborer
Autre étape
Connivence
Médiation
Autre Rouage

un problème à signaler ?